Monts du Forez

 


lundi 1 décembre 2014

La Saint-Eloi des Gogues

Saint-Eloi est nommé le " Gourmand " car il a deux fêtes :

  • le 25 Juin ( date anniversaire de la translation de ses reliques à la cathédrale de Noyon en 1066 ) que les couteliers appellent Saint-?loi des Fraises ( qui malheureusement ne se célèbre plus à Thiers )
  • le 1er Décembre ( date anniversaire de sa mort en 660 ) au cours de laquelle le cochon était tué sur la place publique, d'où le nom de " Saint-Eloi des Gogues "

Depuis la relance de cette manifestation par la CANIFS, elle a été avancée au dernier samedi de novembre.

Ce samedi 29 novembre a donc eu lieu la 18ème édition de la SAINT-ELOI DES GOGUES, qui a débuté par un défilé ouvert par La Band'à Dub :

suivie des confréries :


La délégation de la Confrérie de la Myrtille Forézienne


Le Président Alain DENIS avec le clown Poil de Carotte


Luc DENIS arbore fièrement notre bannière au milieu de La Band'à Dub

Place du Pirou, Jean-Pierre FERREB'UF a ressorti son chapeau noir, son foulard rouge et son tablier bleu pour une démonstration de son savoir-faire avec l'aide de plusieurs bénévoles :



Le brûlage du cochon avec de la paille, pour éliminer tous les poils


L'interview de notre président, dans la fumée du cochon :-)


Le cochon a été vidé et va être découpé


Alain DENIS et Maurice DICHAMPT avec les découpes


Notre facétieuse consoeur Agnès BARDOU :-)


Le résultat final

Après le déjeuner ( avec " of course " des pieds de cochon grillés ) :


Agnès BARDOU et Pierre GAYVALLET ont fait une démonstration de leur talent de danseurs avec le " Seven Country Club ''


Un mix américano-auvergnat avec le " Seven Country Club " et le groupe " Lou Gorneiros "

Pour voir :

  • le reportage de l'ALFM :

Atelier du Malt



Il y a quelques mois, Hugues SELVAGGINI a changé de vie : alors qu'il était responsable de production dans l'injection plastique en Haute-Savoie et qu'il brassait pour le plaisir pendant son temps libre, ses passions pour la bière et l'Auvergne lui ont donné l'idée de passer de brasseur amateur à brasseur professionnel et d'ouvrir une brasserie artisanale à Escoutoux.

C'est dans l'ancienne coutellerie DELARBOULAS, au lieudit " La Plaine ", qu'il a installé sa brasserie : L'ATELIER DU MALT

Les horaires d'ouverture :


Les différentes bières :





« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé »

La maison des Grenadières

Patrick AUJARD ( Animateur de Web TV Livradois Forez et Président de l'Association " Livradois Forez Médias " ) réalise un reportage sur la Maison des Grenadières.

Le bâtiment ( ancienne maison de l'Echevin ) date du XVIème siècle. Il a été acquis par la Communauté de Communes des Montagnes du Haut-Forez à la fin des années 1990, et en 2002 a été créé la " Maison des Grenadières ", espace muséographique dédié à un savoir-faire rare, ancré depuis plus d'un siècle dans la région de Noirétable : la broderie au fil d'or.

S'il en conserve la mémoire, ce musée ne peut en assurer la promotion. Alors des passionnés ont décidé, début 2012, de créer une association : " Les Grenadières du Haut-Forez " dont l'ambition est de participer, en dehors du musée, au développement de ce métier, avant qu'il ne disparaisse.

Le " Making of " du tournage :



L'équipe du musée ( qui fonctionne en autogestion ) :


De gauche à droite : Chrystèle BAUGROS, Annick L'HERMINE, Angélique MONTMEAU, Mireille TISSOT


Mireille TISSOT ( accueil visiteurs )


Chrystèle BAUGROS ( apprentie brodeuse )



Annick L'HERMINE ( Brodeuse au fil d'or )




Angélique MONTMEAU ( Brodeuse au fil d'or )

A l'occasion du tournage, nous avons eu la chance de rencontrer Jérôme CORNIEUX qui nous a fait partager sa passion pour l'histoire du Corps Préfectoral et ses uniformes, depuis 1.800 ( date de la création des Préfets ) à nos jours.


Pour voir les photos de Frédéric :

Pour voir la vidéo de Patrick :

Hommage à Léo GIRARD

Ce dimanche 16 novembre, à Cervières, un hommage a été rendu à Léo GIRARD, arrêté le 9 mars 1944, puis interné politique à la prison allemande de «la Mal-Coiffée» de Moulins. Torturé, Léo GIRARD ( plus connu sous le nom de « Lolo » ) décédera des suites des maltraitances subies dans cette prison, le 13 octobre 1954, à l'âge de 30 ans.

Une plaque souvenir a été apposée sur la façade de sa maison natale à Cervières :


Pour lire le texte :

et aller sur le billet du 23/11/20104.

Pour voir la vidéo de cette cérémonie :

Entretien et renouvellement des réseaux téléphoniques

Pour le reportage sur la réunion publique du 10 :

Pour voir la vidéo de Patrick AUJARD :

Tradition de Noël


Si vous ne connaissez pas le Conservatoire Georges GUILLOT :

Les Sentiers du Forez

Journée porte ouverte organisée par Les Sentiers du Forez :



Les emails sont protegés par la solution (raKoonsKy ) AntiVirus & AntiSpam Kaspersky ( http://antivirus-france.com )